jeudi 12 octobre 2017

Atelier découverte du vidéo mapping @PZZL (Thionville) le 28/10/17

Dans le cadre de l'exposition "Anamorphose" actuellement à Puzzle à Thionville (du 28/09 au 10/11) j'encadre un atelier de découverte au vidéo mapping le samedi 28 octobre après midi.
> Entrée libre mais sur réservation uniquemebt (places limitées) au 03 82 80 17 30.

photo : vue de l'exposition Anamorphose / PZZL

jeudi 28 septembre 2017

Conférence "histoire et formes du mashup" à la Galerie Poirel le 4/10

J'interviendrais le 4 octobre 2017 à la Galerie Poirel (Nancy) à 20h30 pour une conférence illustrée proposant un voyage dans le temps vers les vastes origines du mashup audiovisuel. 

Soirée mashup (entrée libre) à partir de 20h dans le cadre de l'exposition "Le Grand Détournement".

photo : vue de l'exposition "Le Grand Détournement" / Galerie Poirel


C'est gratuit, et il y aura la visite de l'expo mais aussi du bon son mashup, des "ouiches lorraines", projection, invités,... un grand mix de plein de choses dans l'esprit "mashup et détournement".

+ Pour se mettre dans l'ambiance de mon intervention, quelques liens vers mes écrits récents autour du mashup :
- pour le site Mashup Cinema : http://www.mashupcinema.com/fr/author/vvicario



mercredi 12 juillet 2017

Retour sur l'ARC "cinéma plasticien" / ENSAD Nancy

Fin de l'année à l'ENSAD Nancy. L'occasion de revenir sur les films produits cette année et la précédente par les étudiants inscrits dans l'Atelier de Recherche et de Création "Cinéma Plasticien" auquel j'ai été associé pour la mise en œuvre et l'accompagnement technique :
Les court-métrages présentés sont issus d’un atelier « Cinéma plasticien » réunissant des étudiants des trois écoles constituant le pôle ARTEM de Nancy (Ecole des Mines, ICN, et ENSAD). Sous la conduite d’un cinéaste (Philippe Fernandez) et d’une artiste-professeure enseignant la vidéo (Brigitte Zieger) avec l'accompagnement de Vincent Vicario (atelier vidéo ENSAD), il a permis aux étudiants de se confronter au langage et à la méthodologie du cinéma, dans un contexte de création et de réflexion sur les images plurielles. Les films ont en commun d’avoir été conçus à partir de l’approche des espaces et de leur potentiel cinématographique. Ils ne sont pas à considérer comme des objets parfaits, mais comme des tentatives cinématographiques hors normes ayant engendré réflexions, dialogues et questionnements relatifs à toutes les dimensions du cinéma, de la forme à la dramaturgie.



mardi 30 mai 2017

2e partie de l'article "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser : les formes de montage"

Deuxième partie et fin de mon article pour le webzine Mashup Cinéma qui vous propose de poursuivre mon voyage à travers le remploi par le biais des principales formes de montage à l'œuvre dans ces créatures filmiques de Frankenstein (cliquer sur l'image pour y accéder) :

Crédit image : Cosmic Kiss, par Julien Pacaud (2017)

C'est aussi la fin de ma série "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser" qui durant 5 articles s'est proposé de regarder le film d'emprunt à travers ce qu'il porte comme potentiel critique sur ses images sources. L'ensemble de ce voyage subjectif, qui je l'espère participera à offrir à sa manière des lettres de noblesse à une pratique tantôt populaire que potentiellement exigeante et engagée, est à lire ici : http://www.mashupcinema.com/fr/author/vvicario

Et, pour vivre l'expérience en salle de ce cinéma qui se construit sur lui-même, ludique, réflexif et iconoclaste, ne manquez pas les nombreux rendez-vous proposés en France et à'étranger durant tout le mois de juin 2017 du Mashup Film Festival >> http://mashup-film-festival.com

lundi 22 mai 2017

Article "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser : les formes de montage (1ère partie)"

Quatrième et dernier article (en deux parties) de ma série "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser" pour le webzine Mashup Cinema.
L’occasion de s’arrêter sur cet acte technique et artistique fondateur qu’est le montage. Par ce biais, j'évoque les différents courants du montage mashup, d'emprunt (de l’expérimentation plastique à le reconstruction d’une nouvelle forme de narration).

Pair IV, par John Stezaker (2007)


lundi 20 mars 2017

Mashup, remploi : une pratique au potentiel critique

À lire... un billet en 2 parties que j'ai rédigé pour le carnet de l’APPIA (atelier de prospection sur le patrimoine et les images animées  - Institut d’histoire du temps présent, IHTP-CNRS).

L’invitation faite par l’APPIA pour sa deuxième séance « Muséalité du Mashup » (25 janvier 2017) pour parler de ma démarche et de mes réflexions autour du Mashup, du found footage, et plus généralement du film de remploi, était pour moi l’occasion de partager mon expérience personnelle et de la prolonger par un ensemble de références qui éclairent selon moi cette pratique, son potentiel critique et ce qu’il dit des images sources. Le temps passant très (trop) vite à l’oral, j’ai donc rédigé ce billet afin de compléter et tenter de synthétiser mon intervention.

jeudi 16 mars 2017

Retour en images sur le dernier atelier d'initiation au vidéo-mapping

Atelier de découverte du vidéo mapping et de ses potentiels créatifs et techniques, ici explorés à travers un exercice de scénographie.
Proposé dans le cadre du Festival du Film d'Architecture (organisé par La Maison de L'Architecture Lorraine) les 9 & 10 décembre 2016, au Centre Culturel André Malraux à Vandoeuvre-lès-Nancy (54). 
Encadré avec Laetitia Cautero (architecte).
Formation aux logiciels Millumin et HeavyM

mardi 24 janvier 2017

Intervention durant le séminaire "Muséalité du Mashup" (APPIA)



Je serais présent mercredi 25 janvier en compagnie de Augustin Gimel à la deuxième séance du séminaire de recherche de l’APPIA (atelier de prospection sur le patrimoine et les images animées) consacré au thème « Muséalité du Mashup » (Institut d’histoire du temps présent, IHTP-CNRS).
https://appia.hypotheses.org/1035

La séance pourra être suivie en direct (de 14h à 17h) sur la chaine YouTube de l’APPIA, un chat de discussion sera mis en place pour d’éventuelles questions.
• https://www.youtube.com/channel/UC85D33pra4S4IVIhCpVQ9DA


Les billets à propos de la précédente séance sont à lire ici :
https://appia.hypotheses.org/1024
https://appia.hypotheses.org/1049

dimanche 4 décembre 2016

Atelier vidéo-mapping & architecture à venir les 9/10 décembre

J'encadre ce week-end pour la 3e année consécutive, un atelier de découverte du vidéo-mapping avec Laetitia Cautero (architecte) dans le cadre du Festival du Film d'Architecture (maison de l'architecture de Lorraine) au Centre Culturel André Malraux à Vandœuvre.

Gratuit mais NOMBRE DE PLACES LIMITÉ !
Renseignements et inscriptions : contact@maisondelarchi-lorraine.com

GIF by Beckett Mufson • Extrait du clip de Sun Drug "Wildman"


Durée du stage : 1,5 jours, du vendredi 9/12 (14h à 18h) à samedi 10/12 (9h à 18h).
Participants : de 12 à 15 max. (3 groupes)
Niveau : débutant, une connaissance de la vidéo est un plus. Adolescents/adultes

Objectif : découvrir les techniques de vidéo-mapping (projection vidéo sur surfaces en volume) à travers l’utilisation concrète de trois solutions logicielles partenaires :
- Millumin (spectacle vivant & vidéo-mapping) > http://www.millumin.com/v2
- Mad Mapper (vidéo mapping à orientation architectural) > http://www.madmapper.com
- Heavy M (vidéo-mapping et VJing) > https://heavym.net/fr

Déroulement : il s’agira pour les trois groupes de travailler ensemble à la mise en images d’un espace du CCAM aménagé pour l’occasion. Chaque groupe travaillera sur différentes échelles de cet
espace, de ses murs jusqu’aux éléments qui y prennent place.
Cette méthodologie de travail permettra d’approcher par le biais de logiciels de vidéo-mapping et projection vidéo la mise en lumières & images d’un espace (architectural, scénique) en relation avec ses usages (objets, volumes, personnes,…).

Le temps de travail en commun donnera lieu à une présentation public le samedi 10/12 à partir de 19h.

lundi 14 novembre 2016

Création vidéo pour le spectacle "Pied de nez" (Cie La Brèche)


photos : Cie La Brèche

Création de 7 "tableaux vidéo" voulus comme autant de voyages au coeur d'œuvres plastiques du 20e siècle,  pour le spectacle dansé (tout public) "Pied de nez", de la compagnie La Brèche - Aurélie Gandit.
  • Plus d'infos et dates de représentation : 

Pied de Nez est une petite histoire de l’art moderne et contemporain par la danse.

La tête, les pieds, les mains et le dos deviennent des motifs pour écrire une petite histoire de l’art moderne et contemporain par le corps. La pièce explore une succession d’œuvres plastiques du XXème siècle (Matisse, Picasso, Pollock, etc) associées chacune à une partie du corps dont la danse se joue pour en révéler les subtilités et les potentialités. Ce corps, présent plus que jamais dans l’art du siècle dernier, ne se soumet plus aux règles anciennes des proportions et des postures qui avaient fait de lui l’image de la beauté. Tout ce qui se donne à voir témoigne d’une liberté sans cesse élargie par ces artistes qui percutent les barrières traditionnelles de la représentation picturale. Le spectacle joue de ces bouleversements plastiques pour écrire une danse ludique accompagnée de créations vidéos qui ouvrent le regard et permettent l’approche sensible des œuvres plastiques… et du corps en mouvement.