mardi 30 mai 2017

2e partie de l'article "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser : les formes de montage"

Deuxième partie et fin de mon article pour le webzine Mashup Cinéma qui vous propose de poursuivre mon voyage à travers le remploi par le biais des principales formes de montage à l'œuvre dans ces créatures filmiques de Frankenstein (cliquer sur l'image pour y accéder) :

Crédit image : Cosmic Kiss, par Julien Pacaud (2017)

C'est aussi la fin de ma série "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser" qui durant 5 articles s'est proposé de regarder le film d'emprunt à travers ce qu'il porte comme potentiel critique sur ses images sources. L'ensemble de ce voyage subjectif, qui je l'espère participera à offrir à sa manière des lettres de noblesse à une pratique tantôt populaire que potentiellement exigeante et engagée, est à lire ici : http://www.mashupcinema.com/fr/author/vvicario

Et, pour vivre l'expérience en salle de ce cinéma qui se construit sur lui-même, ludique, réflexif et iconoclaste, ne manquez pas les nombreux rendez-vous proposés en France et à'étranger durant tout le mois de juin 2017 du Mashup Film Festival >> http://mashup-film-festival.com

lundi 22 mai 2017

Article "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser : les formes de montage (1ère partie)"

Quatrième et dernier article (en deux parties) de ma série "Échantillonner, détourner, remonter... Analyser" pour le webzine Mashup Cinema.
L’occasion de s’arrêter sur cet acte technique et artistique fondateur qu’est le montage. Par ce biais, j'évoque les différents courants du montage mashup, d'emprunt (de l’expérimentation plastique à le reconstruction d’une nouvelle forme de narration).

Pair IV, par John Stezaker (2007)


lundi 20 mars 2017

Mashup, remploi : une pratique au potentiel critique

À lire... un billet en 2 parties que j'ai rédigé pour le carnet de l’APPIA (atelier de prospection sur le patrimoine et les images animées  - Institut d’histoire du temps présent, IHTP-CNRS).

L’invitation faite par l’APPIA pour sa deuxième séance « Muséalité du Mashup » (25 janvier 2017) pour parler de ma démarche et de mes réflexions autour du Mashup, du found footage, et plus généralement du film de remploi, était pour moi l’occasion de partager mon expérience personnelle et de la prolonger par un ensemble de références qui éclairent selon moi cette pratique, son potentiel critique et ce qu’il dit des images sources. Le temps passant très (trop) vite à l’oral, j’ai donc rédigé ce billet afin de compléter et tenter de synthétiser mon intervention.

jeudi 16 mars 2017

Retour en images sur le dernier atelier d'initiation au vidéo-mapping

Atelier de découverte du vidéo mapping et de ses potentiels créatifs et techniques, ici explorés à travers un exercice de scénographie.
Proposé dans le cadre du Festival du Film d'Architecture (organisé par La Maison de L'Architecture Lorraine) les 9 & 10 décembre 2016, au Centre Culturel André Malraux à Vandoeuvre-lès-Nancy (54). 
Encadré avec Laetitia Cautero (architecte).
Formation aux logiciels Millumin et HeavyM

mardi 24 janvier 2017

Intervention durant le séminaire "Muséalité du Mashup" (APPIA)



Je serais présent mercredi 25 janvier en compagnie de Augustin Gimel à la deuxième séance du séminaire de recherche de l’APPIA (atelier de prospection sur le patrimoine et les images animées) consacré au thème « Muséalité du Mashup » (Institut d’histoire du temps présent, IHTP-CNRS).
https://appia.hypotheses.org/1035

La séance pourra être suivie en direct (de 14h à 17h) sur la chaine YouTube de l’APPIA, un chat de discussion sera mis en place pour d’éventuelles questions.
• https://www.youtube.com/channel/UC85D33pra4S4IVIhCpVQ9DA


Les billets à propos de la précédente séance sont à lire ici :
https://appia.hypotheses.org/1024
https://appia.hypotheses.org/1049